FIN DE NOTRE SAISON

10 juillet 2018

Nouvelles régulières

Mardi 10 Juillet = les sourires de l’été

emmie theatre 2011

C’est la photo de ma grande lors de sa toute première représentation de théâtre qui me fait démarrer mes écrits aujourd’hui, pour vous conter nos dernières nouvelles, celles qui clôturent notre saison. Je n’oublie pas que c’est elle qui nous a fait rentrer, Louis et moi,  dans cet univers du théâtre pour y découvrir tous les bonheurs de monter sur scène et ceux d’y faire de belles rencontres…

Depuis notre voyage à Oléron, nous avons enchainé tout ce qui fait les joies d’une fin d’année scolaire. Emmie a terminé sa prise en charge à l’hôpital de Libourne, et ses derniers cours lui ont enfin ouvert la porte des vacances. Sa fatigue et son stress n’ont fait que s’amplifier au fil des jours, et il était temps que cela s’arrête. Les changements attendus la déstabilisent dans ses humeurs, nous avons donc essayé d’apaiser le plus possible cette période en lui laissant ses espaces de calme. Hier, nous avons fait notre dernière virée bordelaise de la saison pour une consultation neurologique qui montre une légère amélioration sur le plan de la récupération motrice et une stagnation sur tous les autres signes. J’ai retenu le mot amélioration, en poursuite de ses avancées. Elle était trop épuisée pour monter au 6D, mais cela ne nous a pas empêché de mettre notre musique à fond dans une voiture plongée dans les embouteillages, en plein soleil sous quarante degrés. Les derniers kilomètres en chantant comme des folles sur la fameuse chanson « I will survive » ont été particulièrement épiques. Nous étions autant euphoriques que soulagées, bien heureuses de l’arrivée d’une pause estivale, qui s’annonce libérée de tout bilan médical.

Pour Louis, le dernier mois a été dense aussi. Il a passé le brevet en révisant un peu dans l’urgence de la fin, pas si serein que ça, malgré le regard de défit de l’ado qui croit que cela va se faire tout cool. Les résultats sont tombés aujourd’hui, et c’est une bonne nouvelle que de terminer l’année sur la réussite d’un brevet avec mention bien. Il a dit au revoir aux années collèges, aux copains qui vont avec et se prépare à sa future nouvelle vie. Il a bien tenu sa posture de « petit grand » frère aux côtés de sa sœur plus fragilisée et j’espère qu’il sait regarder avec fierté l’ensemble de son parcours récent.

Nous nous sommes fait tous les deux un quart d’heure d’émotion retenue en allant passer une radio pour son genou douloureux depuis quelques semaines. Même radiologue qu’Emmie il y a trois ans, les circonstances étaient troublantes, surtout quand il nous a expliqué la présence d’une tumeur bénigne dans son os… Non, rien de grave, rien à faire, même pas de suivi. Juste un silence, une déglutition contenue, une pause, et un sourire, un trait d’humour, un regard croisé empli de mille mots qui n’iront qu’en partie jusqu’à la verbalisation. Nous savons que nous n’avons pas une histoire facile, que certains mots nous rendent plus vulnérables. Mais nous savons aussi la force de nos capacités. Dont celle à évacuer dans la seconde, et dans le réalisme de la lucidité, ce qui pourrait nous peser.

Et puis, notre week-end théâtre de représentation. Dans le trac, l’effervescence et les grosses chaleurs de la météo. Mais avec un beau bilan positif au global, avec de riches spectacles et des décharges d’adrénaline en jouant nos personnages sur scène. Je vous les présente en photos, ces personnages que lui et moi avons fait vivre toute la saison. Emmie était avec nous, elle a bien tenu, et était euphorique de participer à nos émulations. C’était notre week-end à tous les trois, forts de nos expériences communes autour de cette passion partagée. C’était aussi le week-end de tous les autres, ceux qui appartiennent à cette belle famille dralienne si proche de nous. Merci à vous.

Ensuite, il me restait à traiter les lourds dossiers administratifs d’inscription dans les deux différents lycées, et ceux plus médicaux qui étaient à compléter, en passant par les dernières réunions. Ça c’est fait ! J’ai pu m’offrir en suivant une extraordinaire semaine en résidence d’artistes, dans un lieu magique à l’espace des possibles, pour un temps dédié à l’écriture de mon futur livre. Il avance, et j’ai trouvé un plaisir non feint à écrire en pleine nature, entourée par d’autres artistes là aussi pour un temps de création, toutes disciplines confondues. La présentation de mon travail à un public a été un pur moment de bonheur, et j’ai retrouvé la motivation et l’envie de poursuivre ce travail arrêté depuis plusieurs semaines.

Après notre dernière séance de thérapie familiale qui nous a de nouveau réunit tous les trois hier, et qui est pour nous un bel endroit de libération, j’ai pu les laisser plus tranquilles chez leur père pour démarrer leurs vraies vacances. Jusqu’à ce que l’on se retrouve pour les nôtres…

 Alors, je ne sais pas si la France va gagner la coupe du monde, mais nous, nous allons gagner la coupe de notre monde ! Dans la joie, dans la sensation de missions accomplies, dans une belle fin d’année scolaire, dans un été porteur de plein de changements positifs. Dans cette grande histoire qui nous lie si puissamment, dans nos cœurs remplis de toutes les lueurs des émotions et des sentiments qui nous portent.

DSC_0033 2

IMGP0356 2

emmie NB

Merci à Manon pour cette très belle photo d’Emmie.

Très bonnes vacances à tous.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Bla Bla Ste Flaive |
Lemon69 |
ClassRoom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Karim, Isa, Marie-Alix et B...
| Hommage à Mambo
| Kezakomamansetfuturesmamans